La dimension socio-économique est capitale dans un système de surveillance environnementale qui vise à appréhender les impacts de changements environnementaux dans un terroir donné. C’est pourquoi le CNSEE s’est doté d’une division chargée des observations socio-économiques et de la comptabilité environnementale qui exerce les attributions suivantes :

 En matière de veille environnementale et de la qualité de vie :

  • collecter, traiter les données et produire des informations relatifs aux effets/impacts des phénomènes anthropiques sur les milieux et les ressources naturelles ;
  • collecter, traiter, analyser les données et produire des indicateurs socio-économiques relatifs aux effets/impacts de pollutions, de nuisances et autres phénomènes physiques, chimiques ou biologiques sur les milieux rural et urbain ;
  • collecter, traiter, analyser les données et suivre les indicateurs environnementaux relatifs à la qualité du cadre de vie des populations, conformément aux normes nationales en vigueur;
  • collecter, traiter les données, produire des indicateurs socioéconomiques et suivre les effets/impacts de changement et variabilités climatiques sur les populations en milieux rural et urbain;
  • suivre les indicateurs socioéconomiques des schémas directeurs d’approvisionnement en bois énergies et autres énergies alternatives;
  • suivre les effets/impacts des aléas climatiques et des mesures humaines (démographie, politique, économie) sur l’environnement et les ressources naturelles ;

En matière de la protection de l’Environnement et de Gestion durable des ressources naturelles :

  • suivre et évaluer les effets à moyen et long terme des actions de gestion des ressources naturelles sur les milieux humains ainsi que sur l'économie;
  • suivre les phénomènes naturels et anthropiques affectant les populations et l’économie nationale tels que les feux de brousse, les catastrophes naturelles et les changements d’utilisation des terres;
  • collecter, traiter et produire des indicateurs relatifs à l’équilibre des interactions entre les ressources et les usages, notamment dans le cadre de divers modèles économiques et comptable et d’analyses statistiques;
  • suivre le processus endogène des interactions existant entre populations de différentes espèces (hommes et animaux) et entre les populations et le milieu physique;
  • collecter et traiter les données socioéconomiques en vue de l’établissement de la situation de référence dans les zones d’intervention des projets/programmes de développement en cours et en instance au Niger;
  • collecter et traiter les données socioéconomiques pour le suivi et l’évaluation des effets /impacts des projets/programmes de gestion des ressources naturelles et de la préservation de l’environnement en cours au Niger;

En matière de comptabilité Environnementale :

  • identifier les biens et services éco systémiques;
  • faire l’évaluation économique des services éco systémiques;